Royal Saga (Tome 2) - Captive-moi
17,99 €
Haut de page

Royal Saga (Tome 2) - Captive-moi


  • Collection Absinthe
  • Date de parution : 01/01/2019
E-book – MP3 – pas de protection
« Je lui ai donné mon corps et il a pris mon âme. » Alexander a le monde à ses pieds et j’étais à genoux devant lui, jusqu’à ce que nos secrets déchirent notre couple. Je devrais garder mes distances. Je devrais partir en courant. Mais je suis accro… à sa présence, au plaisir qu’il me procure, mais aussi à la douleur. Il m’avait prévenue, je connaissais son côté sombre, son passé. Mais moi aussi, j’ai ma part d’ombre. Ensemble, nous vaincrons nos démons… si avant, nous ne nous détruisons pas. Clara Bishop a le cœur brisé de sa séparation avec Alexander, le Prince de Cambridge. Elle se réfugie dans le travail sans pouvoir l’oublier, mais il lui est impossible de vivre pleinement sans lui. Quant elle découvre qu’Alexander cherche à la retrouver, elle se décide à accepter une relation avec lui, quelle qu’elle soit, car elle ne peut vivre sans lui. Mais accepter de vivre avec Alexander, c’est accepter de lutter contre ses démons, accepter sa domination, ses secrets, à moins que… Dévorés par leur brûlante passion érotique, chavirés par les sentiments qu’ils n’osent s’avouer, pourchassés par les paparazzi et leur sombre passé, empêchés par la famille royale, Clara et Alexander vont-ils pouvoir surmonter tous ces obstacles ? Heureusement il y a l’amitié de Belle, la meilleure amie de Clara et le charisme d’Edward, le jeune frère d’Alexander pour aider Clara dans son entreprise : faire admettre à Alexander qu’elle est son équilibre et que rien n’est plus important que leur couple, même ses obligations familiales. Les doutes et la culpabilité d’Alexander seront-ils terrassés par l’amour et la ténacité de Clara ?

Ce livre est classé dans les catégories :

Vous aimerez aussi

Les lecteurs en parlent

Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire
17,99 €
?

Fiche technique

Détails du fichier

  • MP3
  • Protection numérique : pas de protection