Deux îles aux confins du monde
22,99 €
Haut de page

Deux îles aux confins du monde


  • Presses de l'Université du Québec
  • Date de parution : 08/08/2018
E-book – ePub – Digital Watermarking
Il est incontestable que l’Islande et le Groenland sont deux territoires différents, bien qu’ils soient voisins. Le Groenland a été qualifié de plus grande île du monde. Pendant près de cinq siècles, des Scandinaves vécurent là dans des colonies bien délimitées tandis que sur le reste de l’île, vivaient des Inuits. L’Islande a connu un peuplement modeste. Les Islandais construisirent une société qui ressemblait aux autres sociétés nordiques, même si l’habitat était bien plus dispersé qu’ailleurs, l’économie moins variée et les structures sociales dissemblables. Il existe nombre de différences entre l’Islande et le Groenland, mais également de nombreuses ressemblances. Les deux îles partagent le fait d’être situées aux confins septentrionaux. Elles furent longtemps soumises à une autorité étrangère. Pendant longtemps, elles demeurèrent si éloignées du « centre » européen que c’est à peine si on les mentionnait. L’Islande et surtout le Groenland attirèrent les explorateurs, à l’instar de bien d’autres territoires au Nord du monde. C’est la fascinante histoire de la constitution de l’image de ces deux îles aux confins du monde que l’historien Sumarliði R. Ísleifsson nous raconte dans cet essai remarquable, contribuant ainsi à l’histoire de l’imaginaire du Nord et de l’Arctique, des lieux peu étudiés, et encore souvent représentés par des lieux communs, accumulés par des siècles de discours.

Ce livre est classé dans les catégories :

Vous aimerez aussi

Les lecteurs en parlent

Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire
22,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Fiche technique

Détails du fichier

  • ePub
  • Protection numérique : Digital Watermarking